La vie associative à Saint Martin d’Uriage

une vraie richesse pour tous les habitants de la commune

Uriage en danse

La crise sanitaire que nous vivons, bien qu’en voie d’atténuation, et ses conséquences sur nos vies rappellent à quel point la solidarité et l’entraide sont des valeurs primordiales. Des valeurs que de nombreux habitants de SMU ont su concrétiser par des actions multiples; des valeurs que les associations (SEL, Belledonne Solidaire, Club Amitiés Loisirs, et bien d’autres …) ont également continué à porter et à diffuser, malgré le lourd impact de la crise sur leurs activités sociales, voire économiques pour certaines.

Une fois de plus, nos très nombreuses associations (sportives, artistiques, culturelles et solidaires) ont su faire vivre ce lien social indispensable au « vivre ensemble » et au « faire ensemble ». Nous avons conscience qu’elles le font souvent avec de petits moyens et l’engagement admirable de leurs bénévoles.

Il s’agit maintenant de poursuivre et de réactiver pour certaines sur le terrain, dans la mesure du possible, ces activités d’aide et de pratiques partagées notamment dans les domaines du sport et de la culture. Les attentes sont importantes, un accompagnement s’impose, nous en avons pleinement conscience.

Pour agir ensemble et maintenir cet élan citoyen essentiel, nous serons très attentifs à la situation financière des associations communales et ce, d’autant plus que certaines d’entre-elles sont prêtes à faire des efforts importants sur le plan financier pour aider la commune à traverser la crise (renoncement à leur subvention, réduction du montant accordé, étalement des versements). En effet, les principales associations bénéficiant de subventions directes ont été invitées à des réunions ces derniers jours pour, d’une part leur présenter les pertes de recettes de la commune (mais également les mesures de compensation annoncées par le gouvernement) et d’autre part, pour faire le point sur leur propre situation financière, leur reprise d’activité dans le respect des directives gouvernementales, leurs perspectives pour la saison prochaine.

Pendant cette crise, notre politique a été de suivre au plus près les préconisations et recommandations du gouvernement (et donc des instances scientifiques) quant à l’ouverture des installations et des espaces de pratiques sportives et culturelles. Chaque association a donc été et sera régulièrement informée des mesures prises par la commune. 

Nous remercions les Président(e)s, les membres des CA et les membres des associations pour leur patience, leur écoute, et leur collaboration pour avancer ensemble vers une reprise réfléchie et réussie.

Conscients que le monde associatif représente un atout essentiel pour Saint Martin d’Uriage, que la création d’une société plus solidaire ne pourra se faire sans lui, nous avons non seulement l’ambition de poursuivre ce qui a été fait lors du mandat précédent et très largement plébiscité par les Saint Martinois mais plus encore de renforcer nos collaborations par le biais d’une politique ambitieuse. Celle-ci sera adossée à un dispositif de subventions directes et en nature qui permette aux associations de continuer à remplir leurs tâches indispensables au service de l’intérêt général et de pouvoir planifier leurs stratégies de développement et de diversification, pour le plus grand nombre. 

Le rapport de confiance doit nous conduire à porter une attention particulière au caractère désintéressé de l’engagement citoyen au fondement de l’association type 1901 et au modèle spécifique non lucratif qui s’y rattache. Nous savons par ailleurs que les associations ne sont pas seulement le lieu d’engagement des bénévoles mais des espaces multiformes où cohabitent salariés et bénévoles, participant à l’offre de services et de pratiques et à l’économie de la commune. D’où notre intention d’être à l’écoute et présent pour accompagner les associations les plus en difficulté en cette période si particulière.

Nos engagements :

Les nombreux enjeux liés à la vie associative nécessitent donc des lieux de co-construction de notre politique; nous poursuivrons notre collaboration avec le Comité d’Orientation Sportive mis en place lors du mandat précédent pour le complémenter ou le transformer en un Comité d’Orientation de la Vie Associative.

Une politique de vie associative ambitieuse ne peut se conduire sans des moyens permettant à ces acteurs de se projeter dans la durée. Aussi, nous accompagnerons les associations financièrement et par des infrastructures de qualité permettant d’accueillir le plus grand monde (subventions directes, application des coefficients sociaux, aménagement du site de la Richardière, soutien au projet d’animation de la commune,…).

Le cadre d’exercice de l’activité associative est aujourd’hui fragilisé par la complexité et la variabilité des mesures qui l’encadrent. Pour favoriser les liens des associations avec la commune, nous créerons un portail ou une plateforme au service de la communication, des mutualisations, des espaces de partage, et des conseils nécessaires au développement des projets associatifs.

Quelle politique sportive sur SMU ?

Le sport est devenu un phénomène social et culturel de première importance pour tous les habitants, pratiquants libres ou membres de clubs sportifs. Il est à présent acquis que chacun doit pouvoir trouver du plaisir dans la pratique sportive, quel que soit son niveau ou ses motivations : loisir, santé, éducation, compétitions d’amateurs ou de professionnels.


A Saint Martin d’Uriage, le sport plaisir doit pouvoir s’exprimer pleinement et rassembler tout le monde. Un sport pour tous et sous toutes ses formes !

Quel projet pour participer au développement de l’offre de pratiques au sein de la commune ?

Notre époque est marquée par une forte diversification des pratiques, dans laquelle il convient de s’inscrire pour penser nos orientations et nos actions :

1- Les pratiques scolaires, périscolaires et extrascolaires

L’éducation physique et sportive des jeunes est un point de départ obligé pour la construction d’un habitus physique et sportif tout au long de la vie. 

– Maintien de l’intervention des Educateurs Territoriaux des Activités Physiques et Sportifs pour garantir 1h d’Education Physique et Sportive par semaine sur les 3h obligatoires fixées par les textes législatifs.

– Mise en œuvre les actions programmées dans le Projet Educatif de Territoire de la commune

– Favoriser les projets dans le cadre du Point Information Accueil Jeunes

– Favoriser le ski du mercredi

2- Les pratiques associatives compétitives ou non-compétitives.

Le club est le lieu par excellence où se crée du lien et de la cohésion sociale. Un club s’est aussi une identité, le partage de valeurs communes. 

Le mandat précédent a été un moment privilégié pour favoriser le développement des sports collectifs et des sports de raquette sur la commune :

Les sports collectifs (près de 300 enfants et adolescents) et les sports de raquette (près de 150 enfants et adolescents) sont en plein développement sur la commune, il suffit pour s’en convaincre de regarder l’évolution des effectifs dans les catégories les plus jeunes. Mais cela a pour conséquence, un manque de créneaux pour satisfaire à cette demande en soirée et le mercredi.

  • Nous nous engageons à travailler avec les associations, les usagers autonomes et les familles sur l’aménagement du site de La Richardière, intégrant les sports de raquette dans le cadre d’un projet coconstruit entre citoyens et élus.

3- Les pratiques informelles en dehors du cadre associatif 

Elles sont massivement développées (randonneurs, cyclistes, etc…). Ces pratiquants sportifs autonomes aux motivations diverses (seuls ou en petits groupes) doivent être pris en considération par la commune en proposant notamment des espaces sécurisés (sentiers fléchés, routes cyclables, espaces de glisse). Ce public de pratiquants est assez difficile à capter car il ne désire pas faire nécessairement partie du cadre associatif. Jeunes et moins jeunes sont donc en attente d’espaces sécurisés.

Pour cela, nous proposons là-aussi de travailler avec les habitants de la commune pour mettre en œuvre avec eux, les aménagements établis ensemble.

4- Les pratiques de spectateurs

Elles posent la question de la place de l’évènementiel sportif sur la commune: quelles manifestations sont à développer pour donner de la lisibilité et du dynamisme au sport dans la commune ?

De telles manifestations participent de la renommée d’une municipalité, et ont inévitablement des conséquences sur le plan économique. Pour s’en convaincre voici quatre événements majeurs se déroulant dans le parc d’Uriage, événements qui n’auraient pu naître sans l’accompagnement de la commune. 

– le tournoi international de tennis accueillant pendant une semaine environ cinquante joueurs professionnels français et étrangers, tournoi soutenu par la FFT et par Eau Thermale d’Uriage

– l’Uriage Trail Running. 

– Green Hand tournoi handball sur herbe pour les enfants et adolescents

– Uriage en Danse

– Ces évènements continueront à être subventionnés.

5- Promouvoir les actions pour les seniors :

Le nombre de seniors sur la commune est important et ira en augmentant significativement ces prochaines années. Leur place dans notre éco-système communale est essentielle. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons promouvoir des actions dans les domaines de la culture, du sport et de services spécifiques. 

L’offre sportive, en particulier, tend à se développer. Pour éviter les effets concurrentiels, pour enrichir et complémenter cette offre, nous souhaitons accompagner les associations en coordonnant les projets, par :

– L’organisation d’une journée du sport pour les seniors.

– Mettre en place un dispositif proche du Temps d’Activité Périscolaire proposé dans le cadre scolaire permettant à chacun d’expérimenter et de vivre différentes pratiques sur des cycles de pratique de plusieurs semaines.

6- Le sport « dans une commune » engagée…

Parce que nous proposons de mettre au cœur de nos choix municipaux une approche intégrée des enjeux de développement durable, nous aurons pour objectifs :

– De créer un guide du sportif éco-citoyen, guide visant à accompagner les associations sportives, à mettre en pratique certaines recommandations en matière de respect de l’environnement et de développement durable. 

– De faire du pratiquant un acteur du respect de l’environnement, l’inscrire dans la charte annuelle Commune/Associations