Le PLU, un sujet complexe … qui ne peut pas être résolu par des solutions simples

Un grand nombre de questions a porté sur le PLU lors des débats du 1er tour. Il est possible de trouver des éclaircissements sur le site https://smu2020.fr/category/questions/ 

Notre équipe propose de reprendre l’élaboration du PLU en gardant le projet d’aménagement et de développement durable co-construit et consensuel, en ne touchant pas aux bases du zonage qui n’ont pas fait l’objet de critique, en corrigeant les précisions demandées lors de l’enquête publique et en retravaillant les orientations d’aménagement et de programmation (OAP), avec les habitants, afin de prendre en compte les remarques formulées par le commissaire enquêteur.

Nous n’ignorons pas qu’aucune des listes en lisse ne souhaite voir urbaniser 34ha sur la commune. Cependant, avec le retour au PLU 2008, il ne sera pas possible, du point de vue légal, de refuser des certificats d’urbanisme aux propriétaires, qui en feraient la demande. Devant la possibilité de voir leur terrain passer du statut d’urbanisable (PLU 2008) au statut naturel ou agricole (PLU 2019), il parait évident qu’un grand nombre d’entre eux vont s’empresser de figer leur terrain en urbanisable. La réalité rattrapera vite les rêves de préservation des surfaces naturelles et agricoles.