Une maison de santé à Saint-Martin d’Uriage

La Maison de Santé actuelle située à côté de l’école de musique est trop petite et ne suffit plus à apporter une réponse satisfaisante pour les Saint-Martinois. Notre liste souhaite continuer à soutenir le projet de création d’une plus grande Maison de Santé Pluri-professionnelle (MSP), lancé par la municipalité actuelle. L’étude conduite en relation étroite avec les professionnels actuellement intéressés prévoit :

  • 2 à 3 médecins généralistes
  • 1 pédiatre (en discussion)
  • 4 infirmiers
  • 4 kinésithérapeutes
  • 1 psychologue
  • 1 orthophoniste (en recherche)
  • 1 ostéopathe (en réflexion)
  • 1 sage-femme (en discussion)

Les discussions avec les professionnels connus, mais aussi les conseils (ou le conseil ?) de l’ordre, le CHU, la fédération des maisons de santé et l’étude de projets menée ailleurs, conduit à ne pas se limiter à la situation actuelle et anticiper sur ce qui se passe habituellement ailleurs, à savoir une augmentation importante des effectifs. C’est la raison pour laquelle le projet architectural doit comporter le (la)  possibilité d’une extension, dument intégrée dans la réflexion dès le démarrage des études.

Cette nouvelle maison de santé se situera  dans la Villa des Tilleuls, ancienne maison des sœurs, à côté de l’école Notre Dame, au centre du bourg. La propriété n’appartient pas à la commune, elle est privée et gérée par une association responsable du patrimoine de la congrégation, qui l’a confiée à un promoteur. Celui-ci s’est engagé auprès de la mairie (propriétaire des futurs locaux) d’intégrer (à intégrer) la  MSP dans son projet.  Par ailleurs, le projet sera construit avec l’Agence régionale de Santé (ARS) sur la base de leur cahier des charges, en concertation avec les professionnels de santé locaux et le soutien des élus.


Service d’aide à domicile et lutte contre l’isolement

Les besoins de service d’aide à domicile augmentent avec l’évolution démographique de la commune. Actuellement l’offre de service se diversifie  : ADMR, Belledonne Services, exercice libéral, Cesu …

Pour les professionnels intervenant à domicile, nous souhaitons organiser des journées de réunions afin de proposer des formations et de maintenir une bonne communication avec et entre eux. Nous travaillerons aussi avec les pompiers pour repérer toutes personnes à risque afin de pouvoir mettre en place l’aide dont elles auraient besoin.

Pour le retour à domicile (post hospitalisation par exemple) nous voulons continuer à utiliser la préparation de dossiers de précaution pour faciliter la prise en charge des personnes isolées.

Pour les personnes ayant besoin de trouver les (des?)professionnels de l’aide à domicile, nous prévoyons en complément du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) un accueil à la mairie qui regroupe toutes les informations sur les associations et autres intervenants sur la commune. Nous communiquerons sur le Point Information d’Autonomie (PIA) situé à la résidence autonomie du Belvédère qui permet d’aider et d’orienter les personnes en perte d’autonomie, dans leurs démarches administratives.

La commune travaille également à la mise en place d’un service de transport public (minibus) et des actions de promotion du covoiturage pour permettre aux  personnes les plus fragiles de se déplacer.

Pour maintenir à domicile les personnes âgées et fragiles, la solidarité s’impose : famille, voisins, associations, professionnels de santé et d’aide à domicile, CCAS et la municipalité.


Café des aidés, café des aidants

La commune continuera à promouvoir le café des aidants et le café des aidés. Ces activités de qualité, assurées par des personnes dynamiques et investies doivent être soutenues, car elles sont une soupape dans les situations difficiles et quotidiennes.



La Chaumière, habitat partagé

Il s’agit d’une structure en colocation, avec un espace extérieur clos (jardin) au centre du bourg, accueillant 8 personnes désorientées (Alzheimer…) avec des aménagements adaptés à la perte d’autonomie ainsi qu’un personnel bienveillant et compétent, pour les accompagner dans leur vie quotidienne. Le maire sortant soutient déjà ce projet. Un terrain communal est déjà fléché. Nous nous engageons à accompagner ce projet de vie commune sur la durée.



Activités culturelle et physique adaptées pour les seniors

Le nombre de seniors sur la commune est important et ira en augmentant significativement ces prochaines années. Leur place dans notre éco-système communale (communal) est essentiel. C’est la raison pour laquelle nous souhaitons continuer à promouvoir des actions dans les domaines de la culture, du sport et de services spécifiques. 

L’offre sportive, en particulier, tend à se développer. Pour éviter les effets concurrentiels, pour enrichir et complémenter cette offre, nous souhaitons accompagner les associations en coordonnant les projets, par :

  • l’organisation d’une journée du sport pour les seniors,
  • la mise en place d’un dispositif permettant à chacun d’expérimenter et de vivre différentes pratiques sur des cycles de pratique de plusieurs semaines.